Comment modifier les genres grammaticaux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment modifier les genres grammaticaux ?

Message par Admin le Sam 4 Juin - 14:27

Question préalable : Li faut-iel ?

Admin
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2016

http://langue-inclusive.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment modifier les genres grammaticaux ?

Message par Krissounette le Sam 4 Juin - 17:27

J'en parle longuement sur man page. Extrait choisih, mais ça reste longuh, dsl (Note : pas encore modifiéh lo > li que je préfère maintenant) :

"- Forme neutre : Dans lo pratique, les genres grammaticaux ne seront pas abolis d'1 coup. Iel va falloir utiliser 1 forme de lo langue inclusive, pour y habituer et l'installer progressivement. Iel va donc devoir cohabiter avec les genres grammaticaux. Dans ce contexte, l'utilisation de lo féminin ou de lo masculin actuels entrerait en conflit avec 1 forme équivalente voulue neutre. Iel faut donc en passer par 1 forme différente des formes genrées actuelles.

1 forme alternative introduit déjà de lo changement et 1/des nouvelles règles. Iel faut alors 1 genre neutre inclusif qui se construit de lo manière lo plus simple possible. Donc 1 règle unique et non 1 pour chaque type de terminaisons (1 pour -if -ive, 1 autre quand seul change lo présence ou non de lo E, etc.). 1 seule règle simple permet d'automatiser rapidement l'application de lo forme neutre. Iel faut également minimiser lo changement et l'allongement des mots.

Tout ceci, est bien plus compliqué que d'ajouter quelques mots inclusifs. Dans l'idée, lo suppression des genres grammaticaux est 1 simplification. Mais avec lo poids des habitudes, lo changement ne sera pas simple... mais nécessaire.

L'utilisation de caractères spéciaux (postièr-e, postièr(e), postièr.e...) ou de lo E majuscule (postièrE) ne me semble pas appropriée****. D'1 part, cela ne fonctionne pas à l'oral. D'autre part, cela forme des sortes de mots composés, avec en plus 1 aspect très artificiel. Ce sont plus des formules condensées (de "postière ou postier" par exemple) que de véritables mots. Et justement, toutes ces formulations indiquent 1 masculin ou 1 féminin (ou l'addition à lo pluriel). Ce qui n'est pas de lo tout inclusif, bien à lo contraire, puisque cela insiste sur les 2 genres officiels ET occulte tout lo reste. Enfin, lo E majuscule semble insister sur lo féminin. Quant aux caractères spéciaux, iels n'ont pas leur place dans des mots. Utiliser des signes de ponctuation est encore plus problématique. Par exemple, lo point indique lo fin d'1 phrase, et plus généralement 1 coupure nette, ce qui n'est pas de lo tout l'idée dans 1 mot, pour 1 forme voulue neutre.

1 forme courte différente de lo masculin actuel n'est pas réalisable avec 1 règle unique. Par exemple, lo (son de lo) féminin actuel, sans lo E, ne permet pas d'avoir 1 forme neutre quand seul 1 E distingue masculin et féminin. Ajouter 1 consonne, toujours lo même, à lo masculin actuel, ne fonctionnera pas quand lo masculin d'1 mot se termine par cette même consonne. De plus, certaines terminaisons risquent de devenir impossibles ou difficiles à prononcer. À lo final, lo forme neutre nécessite d'ajouter 1 syllabe.

On peut, soit ajouter 1 consonne à lo forme féminine actuelle, ce qui transforme lo prononciation de lo E muet en È. Soit remplacer lo E muet par 1 autre voyelle ; 1 seule de préférence, toujours par soucis de simplicité et de concision. Doubles voyelles à éviter, ce qui ferait encore 1 autre syllabe de plus. De préférence, éviter aussi 1 son unique de voyelle qui s'écrit avec 2 (OU, EU... voyelles nasales). 1 voyelle + 1 semi-voyelle (EY, UI...) revient à lo même : 1 seule syllabe mais écriture longue, surtout si on écrit, EY par exemple : EIL, voire EILLE. Les semi-voyelles sont d'ailleurs comme des consonnes. Quitte à remplacer lo E par 1 autre voyelle, iel est probablement mieux de ne pas en ajouter. Dans tous les cas, lo règle unique implique 1 terminaison unique et donc 1 certaine homogénéisation, tant écrite qu'orale.

Ainsi, lo choix de lo son É permettrait, mieux qu'1 autre voyelle, de conserver lo sonorité actuelle de lo langue. Mais cela causerait beaucoup d'ambiguïté, avec les participes passé et adjectifs en É, comme avec les conjugaisons. Lo mieux est certainement lo O, Notamment dans ce soucis de donner lo maximum d'unité à lo langage inclusif en utilisant lo même voyelle pour lo neutre que pour les mots inclusifs ajoutés (ol, çol, lo...). Évidemment, cela ferait beaucoup de terminaisons en O. Et quoi faire des mots épicènes ? Remplacer là aussi lo E par O pour homogénéiser ? Et sinon, on risque de butter sur certains mots en se demandant s'iel faut ou non remplacer lo E.

Vu lo problème d'1 nouvelle forme d'accord et ciel de l'utilisation comme neutre d'1 forme actuelle, 1 autre solution est envisageable. Comme ciels qui essaieront d'installer lo neutralisation des genres grammaticaux devront faire avec l'emploi général de lo langue genrée, iels pourront préciser en amont d'1 écrit ou oral lo sens de leur mode d'accord. Iels pourront donc tout mettre à lo féminin ou à lo masculin, lo temps d'1 discourt, d'1 article... en ayant précisé avant qu'iel s'agit d'1 formulation non genrée.

Lo meilleure solution me semble être 1 méthode intermédiaire entre lo dernière possibilité et ciel d'1 neutre différent des formes genrées actuelles. À savoir, renoncer à l'oral à 1 forme neutre distincte des 2 formes genrées actuelles. Iel faut alors préciser qu'iel s'agit d'1 formulation neutre, et non genrée. Ce qui est généralement faisable à l'oral. D'autre part, lo langage inclusif s'implantera surtout à l'écrit, de lo fait des marques de neutre écrites qui ne passent pas à l'oral, et aussi car iel est plus facile de (prendre l'habitude de) modifier san façon d'écrire que de parler (lo temps de se corriger sans bafouiller notamment). Donc, je propose de marquer lo forme neutre, sans incidence sur lo prononciation, en remplaçant lo E muet de lo féminin par 1 H qui a lo même rôle phonétique que lo E. Touth se prononce comme toute et non comme tout. Ce H permet d'indiquer qu'iel ne s'agit pas de féminin, ni de masculin, tout en cohabitant avec ces 2 formes genrées actuelles. Mais ce H est voué à disparaître quand les genres grammaticaux ne seront plus utilisés.

Si on applique lo règle généralh pour 1/1, iel deviendra unh. Cela peut paraître longuh pour 1 mot aussi courranth et d'unh seulh syllabe. Mais lo problème de cetth mot et d'autres terminaisons longuhs (comme longuh justement), n'en serait pas unh, si l'autre grandh réforme nécessaire de lo langue était faith en même temps : ciel pour rendre lo langue phonétique, pardon : fonetik. Longue deviendrait lõg, par exemple.

1 autre possibilité, surtout à l'oral, consisterait à passer de lo féminin à lo masculin, pour marquer lo non-respect des règles actuelhs, sans en passer (pour l'heure) à lo mise en place d'1 forme neutre. Pour ce faire, iel faut passer de l'1 à l'autre lo plus souvent possible, et particulièrement dans 1 même groupe nominalh : utiliser 1 article ou/et 1 adjectif de l'autre genre que lo nom : "1 chaussure et 1 chausson grandes et verts". Pour les titres, préférer à lo genre lo moins courant : "1 policière, 1 vendeur".


**** Certains caractères spéciaux pour marquer lo neutre (plutôt lo masculin ou/+ féminin) sont encore moins valables que d'autres. Les parenthèses mettent lo féminin entre parenthèses. Et iel en est à peu près de même à lo pluriel quand lo E est encadré par les caractères spéciaux. Contrairement aux parenthèses composées d'1 d'ouverture et d'1 de fermeture, les caractères uniques n'ont pas besoin d'encadrer lo E. Iel vaut mieux écrire postièr-es que postièr-e-s."
avatar
Krissounette

Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment modifier les genres grammaticaux ?

Message par Nouah le Dim 5 Juin - 13:40

La question que je me pose surtout : est-il vraiment nécessaire de dégenrer (en tout cas à ce stade) TOUTE la langue (c'est à dire même les mots qui ne se rapportent pas à des personnes) comme tu le fais ("lo règle généralh" par exemple). Je trouve que ça complique beaucoup la lecture, et rend le langage neutre/inclusif plus difficile d'accès pour la majorité des gens (sans compter que ça complique encore l'orthographe notamment de rajouter des h muets partout). Ce n'est pas dépourvu de sens, mais je ne suis pas sûr que ça soit indispensable. Qu'en pensez-vous?

Nouah

Messages : 1
Date d'inscription : 04/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment modifier les genres grammaticaux ?

Message par Krissounette le Dim 5 Juin - 14:42

J'en pense que tan réflexion aurait sans place non dans li question du comment dégenrer mais  pourquoi li faire (ou pas).
Je note que ça comprend aussi li question de li degré de dégenrage. Si je comprends bien, certainhs voudraient des accords de genre neutre ou suppriméhs pour les personnes, sans toucher à li reste (?).
avatar
Krissounette

Messages : 14
Date d'inscription : 04/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment modifier les genres grammaticaux ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum